Comment met-on en place un cahier de vie ?

Le cahier de vie est élaboré par l’enfant et sa famille mais aussi par toutes les personnes gravitant autour de l’enfant (Cataix-Negre & Zucman, 2011).

L’organisation peut être chronologique ou thématique (Bas, 2006).

Par exemple, voilà l’organisation qui peut être proposée :

  • une photo de couverture et une phrase d’accroche pour expliquer l’objectif du cahier de vie
  • présenter le jeune, les lieux de vie
  • présenter ce qu’il a pu faire, les éléments de sa vie (É. Cataix-Nègre, 2013).

Pour le mettre en place, il est important de l’utiliser d’abord en réception pour l’enfant avec un adulte modélisateur de la communication. On pourra ensuite espérer que l’enfant l’utilise en expression.  Idéalement, l’outil doit être utilisé plusieurs fois par jour avec des intervenants différents. (Cataix-Negre & Zucman, 2011). Il peut être proposé à l’enfant, dans la mesure du possible, un bain de langage trilingue (signes, photos, langage oral) (Cataix-Nègre, 2010).

Vous trouverez dans la rubrique « De quoi parle-t-on ? » un exemple de cahier de vie.

Intérêts du cahier de vie

Une étude (Bai et al., 2014) a été menée afin d’évaluer l’efficacité d’un programme de cahier de vie sur des adultes de 50 à 90 ans porteurs de déficience intellectuelle.  Les conclusions montrent :

  • Que la présence d’un cahier de vie prévient la dépression
  • Améliore les capacités de socialisation des adultes.
  • Les adultes étaient plus stables au niveau de leurs émotions.
  • Les résultats variaient en fonction des habiletés de communication.

L’étude incitait les participants à utiliser le cahier de vie régulièrement avec leur entourage.

Une autre étude (Hewitt, 2000), a mis en place des cahiers de vie pour des personnes souffrant de profondes difficultés physiques et intellectuelles. Elle s’est intéressée à cinq personnes après leur passage de l’hôpital à un centre de rééducation. Les participants ont montré des commentaires positifs à la mise en place du cahier de vie. Ce dernier permettait un bénéfice dans trois directions :

  • Il apportait des ressources pour connaitre la personne et donc se lier d’amitié avec elle ;
  • Il permettait de définir la personne ;
  • Il lui offrait la possibilité d’afficher sa personnalité.

Alors, on se lance ?